img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=3157933641092428&ev=PageView&noscript=1" /

Tenez vous au jus !

Reste au courant des nouveautés

    Repulp

    univers
    chocolat labellisé

    Comment fêter Pâques de façon éthique ?

    Les cloches sonnent !

    C’est l’heure de célébrer Pâques de manière 

    éco-responsable ! 

     

    Comme vous le savez, la chasse aux œufs, c’est sacré ! À Pâques, c’est souvent l’occasion de se réunir en famille, et c’est aussi un bon prétexte pour préparer des paniers très chocolatés, pour gâter petits et grands ! Et oui papi aussi aime le chocolat ! 

    En palet, en tablette, en dessert, en pâte à tartiner, à la fleur de sel…, le chocolat est une denrée que nous apprécions tous ! 

     

    Le chocolat c’est délicieux, mais c’est loin d’être clean.

    L’industrie du cacao est loin d’être neutre, elle a un impact social et environnemental très important. La filière du cacao, au même titre que celle du café ou du sucre, demeure encore très inéquitable. L’Afrique de l’Ouest est une victime de cette filière : elle représente la première région productrice au monde, à hauteur de 70% de la production mondiale, pourtant l’Afrique ne consomme que 3% de la production de fèves de cacao. Les petits producteurs de fèves sont soumis à une pression de prix, et ont très peu de pouvoir de négociation. 

     

    Autre problème majeur, la culture de cacao est destructrice de l’environnement. C’est en effet la première cause de déforestation en Côte d’Ivoire. Le taux de déforestation est de 93% dans 7 des 22 espaces protégés du pays. De plus, la production de cacao nécessite énormément d’eau. Une tablette de chocolat requiert 3400 litres d’eau pour être produite, de l’eau qui selon le pays de production peut être encore à accès limité. 

     

    Enfin, certains chocolats sont néfastes pour notre santé, et certains plus que d’autres. Notamment, les chocolats industriels, vous savez, ceux en vedette dans tous les magasins. Ils contiennent très souvent plus de sucre, d’additifs et d’huile de palme que de cacao. 

    Conclusion:

    Il est donc nécessaire de repenser sa consommation de chocolat en mangeant moins mais mieux, en privilégiant des chocolats aux labels éco-responsablesAlors c’est pourquoi, aujourd’hui j’ai décidé de vous donner quelques astuces pour combiner plaisir, amusement et écologie ! Il existe des solutions plus éthiques et zéro déchet pour fêter Pâques de façon plus éco-responsable, tout en gardant une belle ambiance festive. 

     

     

    1) Sélectionner des gourmandises 100% éco-responsables

     

    À Pâques, il existe des œufs en sucre, en pâte de fruits, mais ceux en chocolat sont largement les plus appréciés. Il suffit de se rendre dans les rayons des supermarchés 1 semaine avant pour s’en rendre compte. Comme à Noël, on assiste à une déferlante de chocolats de toutes sortes. Alors cette année, optez pour moins de chocolat, mais de meilleure qualité! Choisissez par exemple des œufs en chocolat éco-responsables issus du commerce équitable! Vous pourrez les identifier grâce à leurs labels bios et éthiques. 

     

    Les entreprises qui commercialisent des chocolats responsables, prennent en compte plusieurs critères dans leurs méthodes de productions, de distributions et dans leurs réductions de déchets : 

     

    👉🏼Elles respectent l’environnement, et commercialisent des chocolats cultivés en bio (sans intrants chimiques) et avec des méthodes durables, respectant l’équilibre des écosystèmes. 

    👉🏼Elles respectent les producteurs de cacao, leurs conditions de travail et rémunérations, et protègent les enfants du travail illégal.

    👉🏼Des actions de sensibilisation et d’éducation auprès des consommateurs sont menées par ces entreprises.

    👉🏼En conditionnant le chocolat dans des emballages naturels (carton recyclé) ou en vrac, elles s’inscrivent dans une logique de réduction des déchets. 

     

    2) En découvrir davantage sur les labels

     

    Pour ne pas vous faire prendre au piège en plein milieu du rayon sucrerie,  je vous rappelle qu’il existe 3 certifications sur le marché du chocolat :

    Le chocolat “bio”, “équitable” ou encore “durable”. 

     

     

    ●Le label bio français AB :

    C’est un label de qualité français qui certifie que 95% des ingrédients utilisés sont issus de l’agriculture biologique. Il promet l’exclusion de produits chimiques. Ce label biologique n’est pas pour autant équitable. Je m’explique, il ne garantit pas une rémunération juste des producteurs. Un chocolat labellisé AB peut-être issus d’une industrie conventionnelle et de l’exploitation qui en découle.

     

     

    ●Les labels équitables : FairTrade, Max Havelaar, Fair for life

    Ces labellisations du commerce équitable, permettent aux cacaoculteurs d’améliorer leurs conditions de vie. Elles leur assurent un prix d’achat minimum et attribuent une prime au développement. Cette prime est versée par les entreprises-acheteurs, pour les organisation de producteurs afin qu’elles puissent investir dans des projets de leur choix (social, économique, écologique).

     

     

    ●Les labels durables :  UTZ et Rainforest Alliance

    Ces labels promettent que le cacao soit produit dans le respect de l’environnement et de l’éthique. Mais, n’assurent pas de prix minimum d’achat donc de la qualité de vie des producteurs. Ils ne sont donc pas “équitables”. Les entreprises ayant ces certifications “durables” ne seraient pas des plus honnêtes, et ne s’engageraient pas concrètement pour l’environnement et les petits    producteurs. 

     

    Alors pour en revenir à nos poules et à nos œufs en chocolat, choisissez des marques certifiées. Et bien évidemment, prenez  soin de vérifier quel(s) label(s) leur sont attribuées. Bien-sûr privilégiez les chocolats emballés de cartons au lieu de ceux enrobés de plastique.

    Le must, est d’acheter ses chocolats en vrac, et de recycler vos boîtes d’œuf en carton pour les mettre dedans. Ou,  si vous avez plus de temps devant vous, les emballer à l’aide de morceaux de tissus, comme des furoshikis, peut être une très bonne alternative. Parce-que, qu’on se le dise tous, après la fameuse chasse aux œufs terminée, le nombre d’emballages métalliques et plastiques qui trainent sur la table du goûter est assez incroyable, vous ne trouvez pas ? 

     

     

    3) Mes conseils chocolats pour les gourmands à plein temps 

     

    🍫Je vous conseille la marque française Puerto Cacao, un bar à chocolat artisanal et équitable qui s’approvisionne au Venezuela, dans une filière de cacao labellisée par Max Havelaar. 

    🍫En grande surface, vous trouverez, les tablettes de chocolats Éthiquable, une coopérative qui commercialise des produits bio et issus du commerce équitable. Elle travaille aux quatre coins du monde avec des organisations paysannes bios d’Amérique latine, d’Afrique et d’Asie, et plus récemment en France. 

    🍫Krokola, c’est notre petit coup de cœur en matière de gourmandise ! Cette marque française commercialise des tablettes de chocolats 100% naturelles, gourmandes et adaptées aux enfants. Les ingrédients qu’ils utilisent dans la fabrication des produits sont issus du commerce équitable, et labellisés par Max Havelaar. Pour les enfants, mais pas seulement, on a l’a goûté accompagné d’un café servi dans une tasse Repulp, un vrai régal. 

     

    Alors cette année pour Pâques, faites un geste positif ! Sélectionnez des chocolats bios issus du commerce équitable, pour agir à votre échelle contre l’exploitation des producteurs de cacao, tout en vous faisant plaisir !

     

    À bientôt,

     

    L’équipe Repulp