img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=3157933641092428&ev=PageView&noscript=1" /

Tenez vous au jus !

Reste au courant des nouveautés

    Repulp

    univers
    épluchures d'agrumes déshydratées

    Nos astuces contre le gaspillage alimentaire

     

    Quelques chiffres sur le gaspillage alimentaire : 

     

    1,3 milliard de tonnes ! Non, vous ne rêvez malheureusement pas, ce chiffre monstrueux correspond à la quantité de nourriture jetée ou perdue chaque année dans le monde !  En France, c’est près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable qui chaque année sont gaspillées, soit l’équivalent de 150 kg/hab/an. 

    Chaque acteur est concerné puisque toutes les étapes de la chaîne alimentaire participent aux pertes et gaspillages alimentaires : 

     

    32 % en phase de production 

    21 % en phase de transformation/conditionnement des produits

    14 % en phase de distribution (supermarché, hard-discounts…)

    33 % en phase de consommation

     

    À notre échelle, comment favoriser le zéro gaspillage alimentaire ?

     

    Avant & pendant vos courses : 

    • Avant de partir faire vos courses, je vous conseille d’ établir une liste et de faire le tour de vos stocks pour éviter d’acheter de trop ou en double.

     

    • Une fois en magasin, adoptez le vrac pour la juste dose !Vous n’en avez pas ras-le-bol de vous acheter 12 kg de carotte pour vous tout seul ? Un jour, vous risquerez peut-être même de vous transformer en lapin, alors allez-y mollo sur les quantités. 

     

    • Évitez les produits tout-faits !  Vous savez, vos raviolis à cuire en 2 minutes top chrono (que l’on pourrait croire révolutionnaires), génèrent plus de gaspillage alimentaire tout au long de leur chaîne de fabrication que vos petits plats concoctés avec amour. 

     

    • Un dernier conseil en magasin, que je peux vous apporter : Flashez sur les moches ! Et oui, ce n’est pas une blague ! Autant que possible, ne laissez pas de côté les fruits et légumes qui ne respectent pas les normes de beauté…Vous savez ceux un peu tordus qu’on laisse au fond de la cagette. Ils sont tout aussi bons, et à votre échelle, vous pourriez faire évoluer les standards de calibrage des fruits et légumes “parfaits”. 

     

    À la maison : 

    • Une fois arrivé chez vous, rangez vos aliments par ordre d’arrivée ! Ceux de la semaine dernière sont à ranger en tête de vos placards et frigo ! Ensuite, renseignez-vous sur la conservation optimale de vos produits. En effet, certains fruits et légumes se conservent mieux à l’air ambiant, comme : les bananes, les abricots, les fraises ou encore les tomates. 

     

    • Quant à vos pommes de terre, j’ai plusieurs astuces à vous partager : tout d’abord, conservez-les à l’abri de la lumière, de préférence dans un endroit frais et sec. Puis pour ralentir la germination, je vous conseille d’ajouter une ou deux pommes dans le bac à pommes de terre, c’est un duo choc à tester ! 

     

     

    À la cuisine :

    • Vous l’aurez sans doute remarqué, certaines parties des fruits et légumes sont très peu valorisées. Mais alors comment leur offrir un autre sort que le composteur ou la poubelle ? Crues en salade, préparées en velouté, dans une omelette ou quiche, les fanes de radis, betteraves ou de carottes ont la cote ! Les fanes regorgent de vitamines variées et peuvent rendre vos recettes succulentes.

     

    • Les graines de citrouille quant à elles sont très riches en minéraux : fer, calcium, magnésium, potassium. Elles ont également une haute teneur en protéines et en vitamines A. Il serait alors dommage de les mettre à la poubelle après avoir fini votre superbe purée de citrouilles, n’est ce pas ? Pensez donc à élargir vos horizons culinaires en testant de nouvelles recettes ! Gardez les graines de citrouilles, enfournez-les au four avec un peu de beurre et de sel, laissez-les dorer, et régalez-vous lors de l’apéritif !

     

    La solution 100% Repulp contre le gaspillage alimentaire 

    Chez Repulp, on a fait attention à notre façon de faire les courses, de consommer, de cuisiner, puis on est allés encore plus loin ! 

     

    On s’est focalisé sur les déchets alimentaires, et plus particulièrement aux déchets d’agrumes. Acteurs de l’économie circulaire, nous avons formé des partenariats avec des entreprises de jus de fruits frais pressés en région PACA. Aujourd’hui nous fabriquons des tasses à café biosourcées et durables, conçues en peaux d’agrumes.

     

    Notre projet made in France propose donc une véritable alternative aux matériaux issus de la pétrochimie. Et en plus devinez quoi ? On a créé plusieurs coloris de tasse, avec des pigments végétaux cultivés et fabriqués en France ! 

     

    À votre échelle, devenez acteur du changement en suivant nos petits conseils 0 gaspillage !

     

    À bientôt !